HISTOIRES | La fête des mères autour du monde…

publié le 5 juin 2020

Tout autour du monde, nous célébrons ce mois-ci la « fête des mères ». Contrairement à ce que certains peuvent croire, cette fête n’a pas été créée dans un but commercial, mais par Anna Jarvis…

À la suite de la mort de sa mère en 1905, elle décide à travers de lettres, et cérémonies d’honorer sa maman. Petit à petit, à force d’acharnement et de nombreux partages d’abord aux États-Unis puis dans le monde, c’est en 1914 que cette fête est approuvée par le Congrès comme étant officielle. Après avoir ardemment milité pour faire reconnaitre cette journée, comme un symbole, Anna constate avec désarroi que cette fête prend un virage commercial. Pour lui redonner son authenticité des débuts, elle se bat contre l’industrie florale, la poste américaine, les entreprises de cartes de vœux. Le but étant d’éradiquer ce mouvement de business. Sans résultats…
Alors que la fête des mères est célébrée partout, les traditions varient selon les pays. Et si nous faisions un rapide tour du monde ?

En France…

En général les mamans profitent d’une journée de détente fin mai ou début juin, selon la Pentecôte. Cette journée a été déclarée fête nationale en 1950 par Napoléon. En plus de faire des corvées pour maman, comme préparer un repas ou ranger sa chambre, un traditionnel cadeau, ou collier de pâtes sera offert à l’heureuse élue !

Au Mexique…

Les familles mexicaines font appel à des mariachi pour venir pousser la chansonnette à domicile. La fête des mères est célébrée le 10 mai, chaque année. Les mamans ont droit à des sérénades comme par exemple « Amor de Madre ». Le petit déjeuner traditionnel est également servi. Il est composé de tamale, qui sont des papillotes végétales et d’atole, une boisson à base de farine de maïs …

Aux États-Unis

En plus d’offrir des cadeaux et des fleurs, les américains célèbrent ce jour en offrant aux mères un jour de congé. Il est mis à profit pour des activités comme la cuisine ou d’autres tâches ménagères. En 1968, Coretta Scott King, épouse de Martin Luther King Jr, profite de la fête des mères pour organiser une marche en faveur des femmes et des enfants défavorisés.

En Australie

Si en France les chrysanthèmes sont des fleurs destinées aux cimetières, en Australie, c’est la fleur traditionnelle à offrir. Ces fleurs sont en pleine floraison à cette période de l’année, en automne. D’ailleurs, on les surnomme les « mamans » / chrysanthemum. Les œillets sont également portés par les Australiens. Ils sont colorés si leur mère est vivante et blancs si leur mère est décédée.

 

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *