USA | Le juge Roy Bean, figure de la conquête de l’Ouest

publié le 22 novembre 2019

Le Juge Roy Bean était un personnage haut en couleur de la grande époque de la conquête de l’ouest, mais dont la célébrité en Europe doit beaucoup à Morris et Goscinny (Lucky Luke). C’était l’époque où les juges étaient élus pour leur capacité à nettoyer les villes et les campagnes  infestées de hors-la-loi et peu importait la manière et le respect du code pénal…

Qui était Roy ?

Né en 1825, dans le comté de Mason (Kentucky), ce n’est que quelques années plus tard à ses 15 ans, que Roy Bean quitte la maison en quête d’aventure. La conquête de l’Ouest bat son plein. Avec ses frères, à la fois malfrat, puis barman, c’était l’aventure, puis il rencontra sur sa route, son épouse Maria. Pour subvenir aux besoins de sa famille et ses 5 enfants, il vend du bois puis du lait. En 1882, il abandonne sa famille pour ouvrir son saloon à Vinegaroon. C’est ici que sa vocation se dessine : en réglant, à sa manière, quelques échauffement et bagarres, il obtient le surnom du “juge Bean”. Si bien qu’à sa grande surprise, les shérifs aux alentours lui ramènent des prisonniers à juger. Il finit par être nommé officiellement “juge de paix” par l’administration judiciaire texane. Il  faisait la loi à l’ouest de Pecos, assisté de son adjoint, un ours brun d’une taille remarquable et grand buveur de bière.

Son saloon devient donc aléatoirement un lieu de débauche puis un tribunal…

 

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Roy Bean, avait-il une conscience ? Un jour alors qu’il ne parvenait pas à retrouver l’identité d’une victime d’un accident, Roy condamna l’inconnu, à titre posthume, à payer la somme retrouvée sur lui… pour détention illégale de l’arme qu’il portait. Celle-ci fut bien évidemment confisquée par l’homme de loi ! Il tenait ses jugements dans un saloon situé près du Rio Grande et juste à côté d’une gare. Les voyageurs s’y arrêtaient pour s’y rafraîchir le gosier, mais Roy Bean trouvait rarement la monnaie à rendre. Enfin si, bien souvent juste au moment où le train repartait. Un jour, un passager s’en offusqua, il le condamna à une amende de la monnaie qu’il devait rendre.

Roy décède 1903 dans son saloon d’une maladie cardiaque… l’année même où les cousins Harley et Davidson construisait leur première moto !

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *