USA – Normand, l’expert de l’Est Américain…

USA – Normand, l’expert de l’Est Américain…

Normand est un féru de voyage. Ce grand barbu est un expert de l’Est Américain en général ! Il a décidé de devenir guide sur différents circuits organisés notamment, dans l’Est des États-Unis mais aussi au Québec. Dans cet article, il nous explique ce qui l’a poussé à devenir guide…

1. Normand, raconte nous ton parcours

portrait de normand

Je suis natif du Québec, d’un petit village de la région des Laurentides. Mon travail m’a amené à vivre 18 ans à l’international, dont Haïti, Miami, Taïwan, La Corée du Sud et Shanghai. Aujourd’hui, je réside dans la région de Montréal. Je suis un passionné harleyiste à la retraite qui, depuis des années, s’est impliqué d’une manière importante dans le monde de la moto. J’ai été directeur fondateur du chapter H.O.G de Montréal et directeur régional H.O.G EST du Canada, responsable de 32 chapters. Au cours des ans, j’ai supervisé / organisé autant des randonnées de groupe que de rallyes H.O.G nationaux / provinciaux.

À l’invitation du Chapter d’Alsace, j’ai participé à l’Euro Festival de Grimaud de 2007 et fait la connaissance de Marie et Jean-René Storck de Legend Motorbike. Pendant des années, j’ai suivi les activités de West Forever apparaissant dans cette revue en ligne tout en constatant qu’il y avait peu de circuits offert au Canada. Ma conjointe et moi avons donc discuté de la possibilité de mettre sur pied un service semblable à celui de West Forever. Nous avons déjà une très bonne connaissance des régions du Québec et des Provinces Maritimes, des points d’intérêts, des routes et hébergements sans parler des états du nord-est des États-Unis. Nous avons au Québec des attraits pour une clientèle curieuse de voir de l’autre côté de la frontière américaine. En conséquence, il m’a paru logique d’offrir mes services à l’agence de voyage West Forever avec l’assistance du Director du temps de l’Alsace Chapter.

Par ma formation professionnelle et mon association avec Harley Davidson, le service à la clientèle a toujours été ma priorité. Je me suis toujours adapté aux groupes et aux situations qui se présentaient. J’aime le rapport avec les gens et surtout faire connaissance avec des personnes de nationalités différentes.

2. Depuis combien de temps fais-tu de la moto ?

Je fais de la moto depuis 52 ans et j’ai parcouru une grande partie du Canada dont l’entièreté du Québec et des provinces de l’Atlantique (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et la belle Île-du-Prince-Édouard). J’ai également voyagé sur plusieurs routes des États-Unis avec concentration sur la Nouvelle-Angleterre. Je possède une FHLTPI (police) 2002 qui affiche 200 000 km.  Je viens d’y ajouter un side pour mon chien !

Mes plus beaux souvenirs se trouvent en Europe. En 2007, j’ai participé à l’Euro Festival de Grimaud, en 2011 au Posse Ride Européen Prague – Rome et à celui de 2014 de Berlin – Valence.

Normand, expert de l'Est Américain et son chien à moto

3. Pour toi, pourquoi le Québec est un pays à faire absolument en moto ?

Le Québec offre des régions très diversifiées, de beaux et grands espaces, lacs et rivières, dont un fleuve majestueux qu’est le Saint-Laurent, parsemé de petits villages sympathiques, des Indiens pour les intéressés, des ponts couverts, des baleines. Et pour certains, des vestiges de la Nouvelle-France.  

Il y a les plus beaux points de vue, les panoramas devant lesquels on reste bouche-bée, des paysages qui nous marquent. On les découvre en roulant sur les routes des Laurentides, du Saguenay – Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord sans oublier la très belle région côtière de la Gaspésie : une expérience inoubliable.

En sillonnant les routes du Québec à moto on s’évade dans un environnement où la nature est omniprésente. Singulière pour son histoire et sa culture le Québec offre une multitude de panoramas. Imaginez ! Vous ne faites qu’un avec votre cylindrée et tous les chemins vous poussent inéluctablement à poursuivre votre découverte de ce trésor naturel qu’est la Nouvelle-France ! Tout ça, en roulant et en se faisant servir en français.   

Forêt québécoise

4. Quelle est la meilleure période pour partir au Québec ?

Ma réponse est très simple: juillet août : beau et chaud !
C’est le meilleur moment de l’année pour rouler.

5. Quelle spécialité culinaire vaut le détour ?

En réalité, nous n’avons pas de “racines” gastronomiques au Canada. Notre gastronomie a commencé il y a environ une quarantaine d’années et s’est beaucoup développée avec l’arrivée des immigrants (huiles, épices, fruits, poissons et légumes d’ailleurs). Tous ces aliments étaient bien rares il y a 50 ans ! La gastronomie d’aujourd’hui est bien présente au Canada, surtout au Québec où l’on retrouve le top des restos. On parle d’une cuisine aux techniques françaises, avec des aliments locaux aux influences d’ailleurs. La Poutine de foie gras, le smoke-meat, et bien évidemment tous nos produits à base de sirop d’érable… !

6. Une anecdote à nous raconter ?

Au cours d’un circuit, plusieurs participants s’attendaient à rencontrer orignaux et ours. Afin de satisfaire cette revendication, dès la première journée, je les amène directement dans un parc animalier des animaux du Québec en milieu naturel. Le tour est joué !

Aussi, compte tenu du fait que les participants s’intéressent beaucoup à notre “délicieux” accent, tous les matins, lors du briefing, je leur soumets une de nos expressions québécoises : “le boss de bécosse”, qu’ils doivent “élucider” au fil de la journée.

Et pour compléter au besoin, voici une vidéo que j’apprécie : 

7. Pour toi quelle est la différence entre le Québec et le Canada ?

Au Québec on parle français…

Dans l’ouest du Canada, on retrouve d’une certaine façon le même panorama que le nord-ouest des États-Unis. Je crois, par contre, que nous avons ici des attraits pour une clientèle curieuse de découvrir de grands espaces, ces petits villages avec des noms de Saints qui se sont développés le long des cours d’eau depuis l’arrivée des colons français. 

Comme bonus, le Québec étant tout contre le Nouveau-Brunswick, on vous amène faire une incursion dans le pays des Acadiens ou l’on parle le chiac. On vous fera connaître ce qu’a été la Grande Déportation.

Vous allez découvrir des vestiges de ce temps. Et encore… tout se passe en français.

Boulangère travaillant son pain
 

8. Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Je vous convie pendant 15 jours à vous glisser dans mon pays, à parler avec les gens, à vous imprégner de notre culture, de nos traditions. Le plaisir de communiquer avec les « pures laines » est à coup sûr une valeur ajoutée à ce circuit et même, si en certains endroits, où l’on parle un français truffé d’anglais (le chiac). Choisir son repas au restaurant, demander son chemin, faire des emplettes sera bien plus facile pour la plupart qu’en pays anglophone. Dès lors, c’est l’ensemble du circuit qui va prendre une teinte un peu différente des autres et conséquemment vous serez plus autonomes plus indépendants que d’habitude et c’est très bien comme cela. 

Au fait, le Québec est aux lacs, ce que la Suisse est aux montagnes.

motards sur les routes américaines

À VENIR – Et pour les passionnés de l’histoire, je vous invite en 2020 à m’accompagner dans le berceau de la civilisation américaine. Nous roulerons de Philadelphie (où vous retrouverez la fameuse Liberty Bell) à Boston (une de cinq plus belles villes des USA) tout en passant par la région socioculturelle des Amish (originaire de la Suisse/Alsace). On vous fera rouler en moto sur le champ de bataille de Gettysburg, triste théâtre de l’une des batailles les plus emblématiques de l’histoire américaine avant de se rendre enfin voir les plus puissantes chutes d’eau d’Amérique du Nord : Niagara Falls. Ensuite, on vous emmènera par monts et vallées vers l’océan atlantique sur la merveilleuse côte Est américaine. Par ce fait même vous allez découvrir ce qu’était la Nouvelle-France dans sa grandeur.

Les chutes du Niagara

Prendre contact avec Normand...

Vous souhaitez recevoir des informations sur le Québec ou l'Est américain en moto ? Laissez-nous vos coordonnées pour vous rappeler...


Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Abonnez-vous

  • Une idée ? Un sujet ?

  • West Forever
    32 rue du bassin d’Austerlitz
    67000 STRASBOURG
    03 88 68 89 00
    Ecrivez-nous
    West Forever