Bernard et sa femme au guidon de leur moto

OCEANIE | Ma traversée de l’Australie en Harley !

publié le 7 décembre 2018

Adepte des voyages à moto Bernard Song, de Nouvelle-Calédonie, a franchi le cap : et pourquoi pas partir plus loin ?… Cette année, il a sauté le pas : direction l’Australie et en Harley !

Bernard et sa femme au guidon de leur moto

1. Pourquoi partir en Australie ?

Je vais bientôt avoir 70 ans, je voulais simplement me prouver que j’ai la chance d’être en bonne santé. Ma femme et moi aimons la compagnie mais pas la foule. Sur notre île, je vis en Nouvelle-Calédonie, nous sommes bien et nous connaissons la chaleur ! Du coup nous n’avons pas eu trop de surprises avec le climat australien, propice aux vacances…
Les routes que nous avons prises sont neuves et bonnes même si parfois nous avons traversé quelques tronçons qui étaient en travaux mais ces derniers restaient très praticables.

 

2. Racontez-nous votre périple !

Le Grand Raid Australien, pour moi, c’était d’abord un défi : 25 jours à moto traversant l’île du sud au nord et tout ça en 7000 kms à moto. Les paysages sont grandioses, la pollution semble inexistante sur ce continent qui n’a pas été trop affectée par la présence des hommes. Notre périple a commencé avec la fameuse route “Great Ocean Road” qui longe la mer de Tasmanie, une belle entrée en matière ! Puis plus au nord, nous avons rencontré, entre autre, Ayers Rock, le plus grand monolithe du monde. Enfin, en plein cœur des territoires aborigènes nous avons traversé les forêts tropicales et pour finir en beauté par la grande barrière de Corail. L’Australie pour moi, c’est la beauté au naturel…

Ayers Rock

Ayers Rock ! Wow….

3. Est-ce un voyage de solitaire ?

Pour ma part je voyage souvent si ce n’est pas toujours, avec ma femme qui augmente mon bonheur du moment ! Sur ce tour nous n’avons effectivement pas croisé beaucoup de monde, mais nous avons rencontré d’autres motards, qui sont aujourd’hui devenus nos amis. Ce qui m’a le plus étonné c’était le silence permanent, en dehors des vrombissements de ma moto. Quelques routes m’ont rappelées celles de l’Ouest Américain : droite sans croiser personne pendant des heures. J’étais à la vraie rencontre de la liberté et de l’espace.

 

4. Avez-vous fait une rencontre insolite ?

En dehors de quelques habitants, nous avons croisé beaucoup d’animaux comme des dingos et je me souviens aussi avoir laisser passer des…dromadaires !
Nous avons également croisé des traces d’aborigènes aux pieds nus… et pourtant la température du sable du désert vous grille la plante des pieds !

Une rencontre avec des dromadaires sur la route en Australie

 

5. Quel a été votre endroit favori ?

Sans aucun doute, je peux dire que mon endroit préféré est Ayers Rock. Même si pour moi, c’est simplement la cerise sur le gâteau et sans gâteau la cerise est fade.

 

Bernard et sa femme sur la route à moto

6. Quelle est la plus-value du guide dans ce type de circuit ?

Prenez un moule, le guide du circuit, ajoutez les ingrédients, les bikers, et cuire au four en mode désert australien…
Saupoudrez de gentillesse, d’intelligence, d’amitié.
Et cela vous fait un sacré bon gâteau !
Pour partir en Australie en moto, c’est quand même plus confortable d’avoir un guide, cela vous permet de ne rien louper et de ne rentrer avec aucunes frustrations.

 

Bernard, sa femme et le groupe de voyageurs West Forever

 

 

Découvrez l’itinéraire de Bernard

Et si vous cherchez une idée de voyage moto en Australie, rendez-vous ici

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.