Ville de Vinales

Cuba | L’interview de Marie sur son voyage à Cuba en groupe constitué

publié le 6 septembre 2019

Marie adore voyager. Elle a plusieurs RoadTrip entre amis aux Etats-Unis à son compteur, d’abord dans l’Ouest américain puis sur la côte est. Après les routes infinies, l’histoire et les paysages envoûtants des Etats-Unis, elle et son groupe ont choisi de découvrir la belle Cuba au printemps 2019….

Comment voyagez-vous ?

Nous partons toujours avec la même formule de groupe constitué. Cela veut dire que nous partons entre amis, dans un groupe sans aucun autre participant. 4 à 6 couples de cinquantenaires amoureux de moto, à chaque fois avec guide et assistance via l’agence de voyage West Forever.

Quelles sont les destinations que vous avez préférées ?

Chaque destination possède ses particularités et ses richesses que nous avons su apprécier. Pour l’Ouest Américain, ce sont les grands espaces qui marquent le plus. Ils nous ont offert un spectacle panoramique permanent, nous faisant oublier les kilomètres avalés.

Les Racines du Blues a été un voyage mémorable pour ses rencontres avec les musiciens au hasard des rues et des scènes. La belle découverte de Memphis et Nashville avec une mention particulière pour Chicago. Même si nous le savions avant de partir, j’avoue que les paysages nous ont manqué sur ce trip.

Enfin, Cuba et son Histoire, ses habitants, la réalité de leurs conditions de vie ou encore la personnalité de notre guide local : Jaime, un prénom prédestiné ! Mais les paysages sont aussi magnifiques et variés.

Sur les routes de Cuba

Racontez-nous votre dernier voyage à Cuba…

Cuba était le rêve des uns, qui a fini par attiser la curiosité des autres. Elle a été une destination marquante pour tous, celle où il a fallu le plus s’adapter aux conditions locales. L’état des routes, bien sûr. Plus impressionnant que dans nos esprits, il a nécessité de la part des pilotes comme des passagères une attention de tous les instants ! Et quelle surprise de partager l’autoroute avec des attelages de bœufs ou de chevaux, des vélos ou encore des piétons… Les hôtels, très variés dans leur architecture ou leur standing nous ont dépaysé chaque jour, sans aucune mauvaise surprise.
Cependant, la nourriture est peu variée, liée à l’économie du pays et aux soucis d’approvisionnement. Elle nous a quand même réservé de belles surprises, notamment chez l’habitant. Amateurs de Mojitos, nous sommes rentrés fans de Piña Colada. Sans oublier la Salsa qui coule dans les veines des Cubains …

Quel est votre plus beau souvenir ?

Notre plus beau souvenir se conjugue forcément au pluriel.
Bien sûr, les paysages époustouflants ! Mais au-delà de ça, toutes les rencontres, les aléas de la route et tous ces moments d’émotion, de fatigue. Sans oublier nos fous-rires liés à la vie d’un groupe encore plus soudé par le partage de cette expérience à moto.
Rouler soudainement sur la neige en haut d’un col entre Moab et Bryce Canyon, éviter les crabes en exode sur la route du littoral entre Trinidad et Cienfuegos… Survoler le Grand Canyon en hélico, pleurer dans les bras de mon amie en découvrant le Golden Gate, à l’entrée de San Francisco.

Et le pire souvenir alors ? Devoir rendre les motos à chaque fin de trip …

Un cubain jouant un air de guitare

Partager cette article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *